Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Copel - Cobes

Collectif des praticiens de la parole - Collectief voor het Behoud van het Spreken
Home /

Suivi, thérapie ou entretien… ?

Justine Junius

Les services de santé mentale tiennent pour chaque patient « un dossier individuel qui doit contenir les données nécessaires à l’accomplissement du suivi en individuel ou familial du bénéficiaire ». Depuis quelques années, ces données anonymes sont informatisées à l’aide du recueil de données Psystat. Et depuis peu, les politiques s’y intéressent de près.

En tant que psychologue, je dois par exemple préciser si je pratique plutôt des entretiens, des suivis, des thérapies, de l’aide, du soutien, de l’accompagnement,… Pour ma part, j’ai l’idée que je fais un peu de tout, et ce parfois avec un même patient en fonction de ce qui semble le plus adéquat à ce moment-là du suivi.

Comment en effet distinguer suivi, thérapie et entretien ? Ou encore aide, soutien ou accompagnement ? Dans notre équipe, aucun consensus n’a logiquement été trouvé. Psystat propose alors la possibilité de cocher plusieurs items.

Mais là où auparavant, je remplissais ces cases machinalement et pour un usage interne au centre, je suis actuellement inquiète de voir que ces réponses finalement bien arbitraires sont capables de modifier les missions de notre travail, car c’est sur base de ces données, entre autres, que la nouvelle étude Elaboration d’indicateurs contextuels, d’indicateurs d’activité des services, d’un rapport d’activité et d’un dossier individuel standardisé du bénéficiaire [1] compte redessiner les missions des services ambulatoires. Cette étude s’évertue notamment à distinguer ce qui sera de l’ordre de l’accueil, de l’accompagnement, de la prévention, du soin, etc.

Beaucoup de choses sont à dire sur cette étude. J’ai juste ici choisi d’évoquer ce petit exemple afin de pointer l’ineptie et le danger de vouloir par des items recouvrir une réalité complexe. Ces fameuses études statistiques se basent sur des données quelque peu discutables…

[1"Elaboration d’indicateurs contextuels, d’indicateurs d’activité des services, d’un rapport d’activité et d’un dossier individuel standardisé du bénéficiaire", Anne-Françoise Raedemaeker et Michaël Van Cutsem.